18 février 2009 | par publika dans Communication Un commentaire

Force est de constater que le papier est devenue un support et média de communication obsolète pour une marque de luxe.

Les annonces faites par voie de presse (communiqué de presse) constituaient certes avant le format plébiscité des marques de luxe mais il n’est rien de nos jours.

Le papier est un média de communication publicitaire permettant certes de raconter une histoire mais la tendance s’oriente désormais non seulement sur la qualité du contenu mais aussi sur l’interactivité (l’expérience que fait vivre la marque au consommateur).

De plus en plus, les deux principaux critères d’achat du consommateur de luxe sont le service et la qualité. Il importe donc de mettre en avant avant tout ce qui différencie un objet de luxe : l’aspect artisanal, le façonnement, le savoir-faire et le savoir-être. Pour communiquer sur un produit de luxe, les marques ne peuvent plus se restreindre à utiliser exclusivement la communication publicitaire traditionnelle.

La force du media de communication Internet réside dans sa capacité à orchestrer qualité, contenu, service et interactivité. Concevoir, créer et diffuser un contenu web riche assure à la marque d’accroitre considérablement le temps de consommation mais aussi l’intérêt du consommateur.

Prenons par exemple le site internet d’Yves Saint Laurent où la série « 24hrs » présente les 24 épisodes de la collection 24.

Les marques de luxe utilisent sur Internet toujours la même recette mais, à l’instar de la communication papier, la communication internet permet à celle-ci d’approfondir leur démarche. Tout est mesurable sur le média de communication Internet !

La communication Internet permet donc aux marques de luxe de pousser leur créativité à son paroxysme.
Ajouter à cela des techniques de mass media (média de masse) et de marketing viral afin d’optimiser la diffusion du message et le tour est (presque) joué…

Partager :

Un commentaire

    Lionel says:

    Je ne suis pas d’accord avec toi Sébastien … on s’apercoit aujourd’hui qu’au contraire le papier est de plus en plus has been et de moins en moins utilisé par les marques de luxe pour plusieurs raisons.

    Tout d’abord l’internet est un média moins couteux et surtout qui peut toucher une cible bien plus grande. Une bonne campagne de réf, un bon buzz et c’est parti …

    C’est d’ailleurs le choix qu’avait fait Paco Rabanne en 2008. On retrouve également ce choix dans de nombreux noms de la mode et du luxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *