22 septembre 2009 | par publika dans Juridique Un commentaire
Partager :

Un commentaire

    Seb, agence de communication says:

    Cette nouvelle n’a pas tardée à faire parler d’elle puisqu’elle est déjà passée également sur le JT du 20H.

    Nous apprenions d’ailleurs que, suite à la polémique, la police à décidé de fermer rapidement ce système mise en place, expliquant cette procédure judiciaire comme étant une « erreur ».

    D’après ce qu’il en ressort, le but aurait été de profiter des moyens de communication modernes comme internet pour aider les policiers dans leurs enquêtes.

    Ce dispositif aurait permis aux policiers de pallier au manque de communication avec les habitants, notamment dans les grandes villes et les quartiers sensibles où les policiers sont mal vus, et non comme des policiers rassurant la population.

    Outre le principe de délation, cela remettrait en cause une des missions fondamentales de la police, à savoir « mener l’enquête. »

    Ce dispositif allait en effet encourager les habitants à mener leur enquête policière de leur côté.

    Le syndicat policier expliquait la raison de ce dispositif par également le manque de moyens humains : il n’y aurait pas assez de policiers.

    Suite à cette polémique, ce dispositif devrait donc être normalement, si ce n’est déjà fait, être supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *