26 novembre 2009 | par publika dans Référencement Pas de commentaire

Le web 2.0 a la côte, ça ne fait plus aucun doute. Facebook affiche 300 millions d’utilisateurs alors que les perspectives de croissance de Twitter sont prometteuses. Ce que nous savons moins, c’est que les géants du moteurs de recherches (Google, Yahoo et Microsoft pour ne pas les citer), draguent eux aussi ces réseaux sociaux.

Des moteurs de recherches et des hommes

Trois annonces retiennent notre attention:

  • Microsoft a annoncé un accord avec Twitter pour inclure les billets du social média dans ses résultats.
  • Google a fait de même peu de temps après.
  • Enfin selon le blog américain TechCrunch, Yahoo mettrait au point un moteur de recherche en temps réel du type de Twitter, en partenariat avec le site OneRiot.

Pourquoi un tel engouement ? Certes, le succès des social médias ne peut laisser les moteurs de recherche indifférents mais des raisons plus stratégiques, symptomatiques des évolutions à venir du web et des moteurs de recherches, sont également à prendre en compte.

  • Le comportement des internautes change : face à la prolifération des informations et des offres commerciales sur le net, ces derniers sont de plus en plus friands d’avis extérieurs, recherchent à recouper l’information pour la fiabiliser.
  • Google a toujours placé l’internaute au centre de sa philosophie : c’est en interprétant le backlink et le clic comme un vote que son moteur de recherche à dépassé la concurrence en terme de pertinence. Intégrer les discussions des réseaux sociaux aux sein de ses résultats, influencer le positionnement de sites en fonction de ces derniers, c’est franchir une étape supérieure de cette philosophie.

Concrètement, qu’est ce que cela signifie ?

Google Social Search : un ami qui vous veut du bien

Les titulaires d’un compte Google pouvaient déjà créer un profil intégrant les divers réseaux sociaux auquels ils appartiennent. Grâce à ces données, Google propose depuis le 17 octobre, d’intégrer dans les SERP les contenus publiés par son cercle social, en récupérant également les contacts de la messagerie instantanées. En clair, pour une requête donnée, vous trouverez l’ensemble des recommandations de vos réseaux sociaux dans la première page Google.

Avec de tel outil, Google semble pousser les référenceurs vers un référencement 2.0.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *