13 décembre 2011 | par Cindy dans Webmarketing Pas de commentaire

Il y a une dizaine d’années, lorsque la période de noël arrivait, les boites aux lettres étaient inondées de catalogue de jouets. Tous les achats se faisaient en magasin que ce soit dans les enseignes spécialisées que dans les supermarchés et les enfants appelaient le père Noël au téléphone. Maintenant, il envoie des ecards aux enfants, il reçoit les listes de cadeaux par mail, son traîneau est équipé d’une puce GPS afin qu’on puisse voir tous ses déplacements sur Google Earth le soir de Noël,… Et oui, n’en déplaise à certains, le père Noël est dans le coup !

cadeaux noel

La magie de Noël est toujours là en 2011.Selon l’étude de TNS Sofres, « Les Français et les jouets de Noël », les enfants réalisent une liste de Noël, à l’aide des catalogues de jouets, avec en moyenne 9,1 cadeaux demandés. L’étude montre aussi qu’en moyenne, ils reçoivent 8,1 cadeaux. Mais l’arrivée d’internet a chamboulé Noël, non pas au niveau des habitudes des enfants, mais, au niveau des habitudes de consommation des parents.

L’impact d’internet sur les achats de Noël

Lorsqu’on regarde les études publiées, ces 5 dernières années, sur la part d’internet dans les achats de Noël, celle-ci ne fait qu’augmenter. Selon une étude menée au mois d’octobre par la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance) et Médiamétrie, 64% des internautes compte faire leur achat en ligne, soit +11 points comparé à l’an dernier. L’étude précise aussi que 27% des futurs cyberacheteurs n’avaient pas acheté sur Internet l’an dernier. Cela s’inscrit dans la tendance de progression de toute l’année. En effet, selon Médiamétrie, le nombre de cyberacheteurs a progressé de 30.4 millions.

Quelques raisons de cette augmentation d’achat en ligne pour Noël

Les magasins sont bondés à cette époque de l’année et Internet permet de faire facilement ses achats de chez soi, sans attendre et surtout sans subir le « stress de la foule ». De plus, de nombreux sites comme Cdiscount, Amazone ou autres proposent des prix cassés qui séduisent les acheteurs. Cependant, en règle générale, avant de procéder à un achat sur internet, les internautes regardent les produits en magasin et consultent un vendeur.

Les réseaux sociaux ne sont pas mis de côté pour Noël !

Le père Noël a aussi compris l’enjeu des réseaux sociaux ! Mais oui, mais oui ! Le Père Noël a sa propre page communautaire sur Facebook , avec pas moins de 40 410 personnes qui l’aiment, de quoi en faire rougir certains. L’engouement de la magie de Noël sur Facebook, les marques l’ont bien compris et en profitent.

Par exemple, La Halle (magasins de vêtements hommes/femmes/enfants) a mis en place un grand jeu sur Facebook, uniquement, permettant de gagner 2000 euros de bons d’achats pendant un mois. Lorsque les cyberconsommateurs se rendent sur le site de la halle, un magnifique encart bien situé pour inciter à aller jouer sur Facebook.
 
Pourquoi ne pas avoir fait directement le jeu sur le site ? Sur Facebook, c’est bien plus intéressant, vous êtes obligés d’aimer la page pour participer et vos amis sont obligés de le voir !

Nous pouvons aussi citer Lacoste, qui a créé une boutique spéciale Noël sur sa page Fan avec pour tout achat sur cette boutique Facebook, la livraison et une coque Iphone Lacoste offerte. Mais il n’y a pas que les marques qui utilisent Noël et Facebook pour gagner en notoriété ! Les chaînes de télés y vont aussi de leur jeu!
Par exemple, Cuisine.tv, une chaine diffusée sur Canalsat, propose, à gagner, sur sa page Facebook, pas moins de 10 abonnements d’un an à Canalsat, de la vaisselle Cristal d’Arcques, des robots et blenders RIVIERA&BAR et des coffrets LAROUSSE. Les exemples sont nombreux ! Les réseaux sociaux s’incluent de plus en plus dans les stratégies de notoriété et de vente des entreprises qu’ils soient épaulés ou non par une agence web. Il n’y a plus que les grands noms qui osent.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces jeux de Noël sur Facebook vous incitent-ils, après avoir joué, à continuer à suivre la marque ? A faire des achats supplémentaires ? Recherchez-vous des réductions ou bons plans sur le Facebook de la marque avant de commander ? Au contraire, en avez-vous marre du marketing multi-canaux effectué autour de Noël ? …

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *