18 juin 2013 | par Cindy dans 2 commentaires

Depuis des années et des années, les hommes de Publika aiment taquiner, gentiment bien évidemment, les filles de Publika en prônant leur supériorité numérique. Nous ne recruterons pas plus de filles, 3 c’est déjà trop, etc etc. Celle qui pourra le plus en témoigner, c’est Pauline, notre chef de projet web, qui est maintenant la plus l’ancienne à l’agence (Pauline, nous parlons en années de travail :))!

Nathalie, notre responsable administrative, alias Chef Nath, pourra aussi en témoigner mais comme c’est elle qui verse les salaires tous les mois, bizarrement, ils sont tous très gentils avec elle ! Après l’arrivée de Cindy, notre co-responsable webmarketing, de nombreuses filles ont rejoint l’agence pour une courte durée, nous citerons par exemple, dans le service graphique, Corinne, Caroline ou encore Charlotte et dans le service commercial Sacha.

La courte durée, ça ne va pas ! Les Publika girls montent alors un complot en secret. Premier objectif, une fille par service ! Le service web, le service administratif et le service webmarketing, c’est bon ! Il ne reste plus que le service graphique et le service commercial et ce n’est pas les 2 services les plus faciles pour réussir notre plan. Heureusement pour nous, Jérôme, notre ancien directeur artistique, nous a aidées sans le savoir, il souhaitait des filles dans son équipe. Une nouvelle Pauline rejoint alors le service graphique en tant que graphiste. Maintenant, en avant pour conquérir le service commercial. Olivier a besoin d’une assistante et quasiment toutes les candidatures sont des candidatures féminines. C’est parfait ! Oui, Olivier, recrute, nous t’encourageons pleinement ! Et c’est ainsi que Laura nous a rejoint il y a peu de temps.

Objectif numéro 1, rempli. Mais croyez-vous qu’on allait s’arrêter là ?

Marjorie a intégré le service webmarketing après l’arrivée de Pauline (la graphiste) mais malheureusement son stage se termine…. Nous avons beaucoup de nouvelles prestations de courtes durées qui entrent. Le constat est clair, le service a besoin d’une personne supplémentaire ! C’est reparti pour une session de recrutement et là encore, les dernières candidatures reçues et correspondantes au profil recherché, étaient féminines. C’est un signe, ce n’est pas possible autrement. Céline, qui a déjà une expérience certaine du métier, vient donc de rejoindre le service webmarketing depuis le début du mois.

Pour finir, Maxime, le nouveau responsable du service graphique, alias chef crayons, a besoin d’une personne pour l’aider sur un projet client. Il procède aux entretiens de recrutement et là, il recrute Fanny, qui nous a rejoint pour 7 semaines.

En résumé, en cette mi-juin, nous sommes maintenant 23 personnes à Publika (France et Canada) et nous comptons parmi nous 7 filles soit quasiment un tiers ! Nous progressions les filles, nous progressons et le pire, c’est que sans s’en rendre compte, les hommes de Publika nous ont grandement facilité la tâche ! Merci les Publika’s mens 🙂

Articles sur la même thématique

Partager :

2 commentaires

    Taxi Jet says:

    Et ben, moi j’ai envie de dire : bon courage aux garçons (Oliv, Lionel, lolo, David, les Pink Floyds et cie…)

    En attendant, les Charlies et drôle de dames, y’a toujours pas eu de démo de zumba, hip hop et tout le tralala alors pouet pouet dans la couette 😉

    Bon ok je sors…

    Lionel says:

    Faut quand même bien admettre que nos Publika Girls elles ont la classe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *