7 août 2013 | par Cindy dans L'agence Pas de commentaire

Il y a des personnes qu’on tente parfois d’éviter, un jour, deux jours, deux semaines et puis finalement la réalité vous rattrape. Depuis deux semaines déjà Cindy me disait qu’il fallait QU’ON parle. Oui notez les majuscules qui démontrent bien avec quel accent auvergnat cette phrase a pu être prononcé.
La journée d'un directeur associé
Nous reviendrons sur les détails de cette transaction mais suite à cette réunion me voici en train de faire un récapitulatif de ma journée parce que « tu comprends ce serait bien que chacun raconte un peu sa journée, c’est pour nos clients, la visibilité, le référencement naturel, et blablabla … et puis il faut bien que quelqu’un commence ». Donc me voici lancé ce jour dans cet exercice hautement périlleux.


7h30 : premier SMS de la journée, c’est parti. Ah non c’est Regan qui m’envoie la photo de la voiture de son père : magnifique C5 bleu-nuit. Ce n’est pas tout, faut se préparer ! Premier rdv à Béziers à 9h30 donc départ à 8h30.

8h30 : euh pardon 8h45 arrivée de Regan à la maison en non moins jolie Opel insignia, on prend la route et on parle de choses très sérieuses. Si si pour une fois je suis sincère.

9h30 (9h36 mais on est dans le sud) : nous commençons le rendez-vous avec un de nos plus anciens clients qui a remonté sa société. Regan est vraiment heureux de revoir Constant et c’est réciproque. Petit débat sur les âges de chacun (qui me rappelle que malgré mes 30 ans je suis encore terriblement jeune … désolé les gars mais tellement facile !). Très bon rendez-vous où on apprend même de nouveaux mots savant comme organoleptiques et on peut même réutiliser polyphenols …

11h : on reprend la route. Et oui Regan et Lionel en rendez-vous et pourtant ça n’a duré qu’une heure trente, pourtant si si on vous assure, ça c’est vraiment bien passé.

De retour à 12h30 à Montpellier, nous invitons David et Cindy à venir manger à la cantine (petite page de pub en passant pour ce petit resto du Crès qui ne paye pas de mine mais qui fait vraiment une cuisine toujours aussi égale et agréable). En fait, quand nous avons des moments difficiles ou de grosses décisions à prendre et en attendant le prochain bâtiment, nous nous retrouvons là-bas pour que chacun puisse exprimer son avis sur Publika au calme. C’est le cas à midi réunion de crise qui nécessite de fortes récompenses en sucres … il paraît même que certains se laisseront tenter par des mojitos.

14h (14h45 … oui le planning commence à déraper un peu) : j’allume mon PC et découvre les emails et les appels à passer.

15H05 : il est temps de faire un peu de sport et d’aller sur la terrasse faire un point avec Laurent (lolo tu es donc témoin de l’activité du jour). Forcément après on débriefe avec les chefs web

15h35 : Ludo s’inquiète du planning du Canada où nous devons être dans 10 jours. Il pense réserver des cannes à pêche si je ne lui donne pas de nouvelles 🙂 Allez promis on va avancer Ludo.

15h40 : Ludo relance son skype

16h30 : c’est là que Cindy intervient …. ah non je m’échappe il y a Céline à accueillir car elle arrive lundi et il faut que je sois présent. On accueille Céline en lui expliquant bien les règles de base de Publika 1. Tu feras un gâteau pour ta première semaine 2. S’il est bon tu en referas 3. Tes responsables feront un gâteau 4. Voici ton contrat de travail : si tu peux le lire et le signer maintenant que le principal a été dit ?

17h : là c’est difficile d’éviter Cindy. Bon ok finalement cette fille est lumineuse. Plein de bonnes idées et une qui me coûtera ma soirée mais il paraît qu’il faut savoir donner l’exemple …

17h32 : l’agence de tourisme me prévient qu’il n’y a plus de vols disponibles à la date où nous souhaitions voler. Enfin si mais à 4500€ par personne … comment dire j’ai failli m’étouffer

17h35 : « Bisous bisous tout le monde », pas le temps de lever la tête mais c’est le au revoir de Lolo qui part prendre son train « Bisous lolo » … des fois je me demande ce que nos clients présents dans l’agence doivent penser …

17h37 : Quentin veut que je valide le nouveau footer du site publika : s’il veut que je valide …. bon je valide

17h38 : Olivier veut que je signe un contrat : là je vérifie ! Faut pas tout mélanger car l’équipe commercial c’est toujours un peu vicieux ! Bien m’en prends le contrat est en blanc … ah ah Olivier tu es pris ! Bon ok c’est juste qu’il a oublié de le remplir mais il n’empêche.

17h39 : Ninou revient à la charge avec son footer : « ben quoi je l’ai déjà validé non ? » (il paraît que je peux parfois être sec et je ne vois pas du tout pourquoi. Cette allusion est tout à fait erronée). Il m’explique qu’il veut quand même sa deuxième validation au cas où je change d’avis un de ces 4 matins. Pourquoi ai-je tant insisté cet après-midi (cf 15h05) sur l’importance de s’assurer des choix du client ? J’évite de lui expliquer que le petit diable sur mon épaule gauche précise que même en me demandant deux fois si je change d’avis un de ces quatre matins … ça n’aura servi à rien de faire valider si je change d’avis ! 🙂

17h40 : je réponds deux heures plus tard à Ludo en lui disant qu’il n’est pas drôle et en le traitant de vilain.

17h41 : je vais enfin pouvoir lire mes mails correctement … ouf !

17h42 : Olivier revient à la charge avec des chèques …. je me demande comment les acteurs jouent si bien Harpagon. Note pour moi-même : prendre des cours de théâtre.

17h42 : David entre comme par miracle dans la pièce (il va me sauver des chèques me dis-je !) mais son laconique « Lionel je dois te voir » me fais hésiter entre la peste et le choléra. Je préfère l’inconnu et écoute sa phrase vexante comme quoi j’aurai oublié de valider un document qu’il devait envoyer avant le 28. J’estime que c’est sa faute il ne m’a pas relancé et na ! Ok puéril mais réconfortant. Il me demande ce que j’en pense et je n’ose lui dire que je ne l’ai pas lu … mais difficile de broder sur un texte de recherche quand on ne l’a pas lu … il découvre le pot au rose … coincé : une fois de plus. Pas de tout repos ma journée, vous ne trouvez pas ? Et ce n’est pas fini !

17h42 : Regan vient me voir il est ravi un de nos clients nous renouvelle sa confiance en doublant son budget au sein de l’agence. Bonne nouvelle !

17h47 : Ninou me montre le nouveau site de Marc : j’adore ! Regan aime moins la page interne. A réfléchir !

17h47 bis : Regan repasse en état d’alerte. Que se passe-t-il ? Quelqu’un est mort ? Non il n’y a juste plus de crédits sur le badge à café ! Ouf j’en ai un tout neuf dans mon tiroir.

17h48 Nathalie vient me gronder : il paraît que mon écriture est tout à fait illisible : accusation tout à fait infondée. Tout le monde ici vous le confirmera. N’est-ce pas Pauline ?

17h51 : mes mails, mes précieux je peux enfin ? Premier mail = demande de rendez-vous. Tant qu’à faire je décide d’y donner suite immédiatement. Lolo sera vraiment content de savoir que j’ai fait 3 fois du sport cet après-midi …

18h10 : Cindy aide les petits nouveaux à faire leur déclaration d’impôt … quand on dit que Publika est une société solidaire.

18h30 : l’agence commence à se vider … retour aux 78 mails en attente.

18h45 : téléphone avec Ludovic on décide de déplacer la semaine à Montréal merci Ludo pour ton soutien et ta patience !

18h50 : survol du tableau de gestion

19h00 : encore 7 personnes qui cogitent dans l’agence. Je ne peux m’empêcher de penser que j’adore vraiment cette boite et les gens qui la composent.

19h30 : Cindy et Max me proposent les nouvelles signatures de mail. Je dois bien admettre que je devais cet article à la miss car elle a réussi à faire bouger les choses de son côté aussi. Beau boulot : plus humanisé et plus orienter vers la vie de l’agence

20h18 : Cindy vient de se moquer de moi et met une affiche de la soit-disant célèbre série « Le Journal intime d’une call girl » avec mon visage à la place de cette charmante demoiselle, derrière mon PC . Dommage le licenciement pour faute grave ne doit pas prendre en compte ce détail. … je soupçonne Maxime qui ne me trouve ‘pas assez fun’ d’avoir voulu mettre de la couleur dans ma vie (NON vous ne verrez pas cette affiche !)

20h20 : Cindy veut à tout prix que je regarde cette série … je n’ose pas lui répondre que j’ai besoin d’un autre verre … elle devine mes pensées : fortiche !

20h50 : je fais le débriefe du rdv de ce matin

21h10 : réponse aux mails ! Enfin 🙂

21h45 : la journée est finie je dois faire mon rapport écrit à chef Cindy …

21h50 : Ouf elle me valide tout, je peux enfin rentrer chez moi !

Et voilà pour ma journée, j’espère que cela vous a plu ? En tout cas, moi j’ai été ravi de la partager avec vous.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *