30 octobre 2013 | par Celine dans Pas de commentaire

Un choix du plus en plus difficile

A l’approche des fêtes de fin d’année les constructeurs de Smartphones, de phablets et de tablettes sortent tous leurs nouveaux produits. Qui fera les
meilleures ventes ? Quel sera le nouveau produit phare de l’année ? Faisons le point sur les différents produits disponibles sur le marché et surtout
l’utilisation que les mobinautes en font.

Les Smartphones

C’est avec les Smartphones que le marché du mobile s’est réellement développé. Ici, il n’est pas question d’ordinateur portable, mais uniquement de
terminaux mobiles. Aujourd’hui de nombreux français sont équipés de Smartphones: iPhone, Nexus, Sony Xperia, Samsung Galaxy, Blackberry, HTC, Nokia Lumia, LG Optimus, Windows Phone, Motorola,… les marques et les produits ne manquent pas. Ils utilisent leur mobile pour surfer sur Internet, pour consulter leurs emails, pour jouer à des applications, pour écouter de la musique, pour prendre des photos, pour se tenir au courant de l’actualité, pour téléphoner en audio et/ou en visio, pour faire leurs achats en ligne, ou encore pour passer du temps sur les réseaux sociaux.

Le Smartphone est devenu un outil indispensable pour une partie croissante de la population. GPS, réveil, compte-minute pour la cuisson des pâtes,
télécommande de la télévision (sur iPhone avec Free par exemple) ou encore podomètre, le Smartphone est en quelque sorte notre mouton à 8 pattes, il sait tout faire (ou presque). Et en plus il rentre parfaitement dans toutes nos poches et sacs. Sauf que quand il s’agit de regarder une vidéo, d’écrire un texte ou de lire un livre cela devient plus compliqué. Certains outils ne sont pas développés sur ce device et l’écran s’avère souvent trop petit pour une utilisation optimale. C’est là qu’entrent en jeu les tablettes.

Les tablettes

Produit encore plus récent, les tablettes viennent relayer les smartphones en matière d’utilisation mobile. Disposant d’un écran plus grand et d’une
meilleure définition, les tablettes offrent une meilleure expérience utilisateur. Surfer sur Internet devient plus lisible surtout quand le site ne dispose
pas d’une version mobile. Regarder une vidéo, des photos ou lire un livre devient un plaisir comparé à un Smartphone. Il en est de même pour les applications comme les jeux. Il est plus facile de jouer sur un écran de 11 pouces que sur un écran de 3,5 pouces. Les tablettes offrent une qualité de divertissement supérieure.

Là aussi les multiples fabricants se battent à coup d’actions marketing pour vendre le plus de produits et séduire les nouveaux consommateurs. Entre
taille d’écran, version mini ou version maxi, poids, épaisseur, options, évolutions technologiques, les tablettes ne cessent d’évoluer. L’inconvénient de la tablette par rapport au smartphone c’est qu’elle ne rentre pas dans notre poche. Il lui faut un sac adapté. D’où la version mini de la tablette, qui elle, du haut de ses 7 (voire 9 pouces) rentrent dans nos sacs.

Dans le train, à l’école, en réunion ou encore dans son canapé devant la télévision, la tablette a trouvé sa place. Son utilisation diverge de celle du
Smartphone. Mais qu’en est-il des phablettes?

Les phablettes

La phablette (ou le phablet au choix) c’est le dernier type de terminal mobile sorti. C’est un mix, comme son nom l’indique, entre le smartphone et la
tablette. Le phablet c’est par exemple le Galaxy Note 3 tout juste sorti ou les prochains Nokia Lumia 1320 et 1520. Quels sont les avantages de ce produit par rapport aux deux autres ? Il offre un écran plus grand que celui du Smartphone: entre 5 et 6 pouces. Les écrans sont de meilleure qualité, les processeurs plus puissants et l’espace de stockage plus grand. Certains disposent d’appareils photo plus performants ou encore de la Suite Office comme c’est le cas pour le Nokia Lumia 1520.

En terme de taille le phablet se situe vraiment entre le Smartphone et la tablette. On peut à la fois le mettre dans nos poches les plus grandes et dans
nos sacs les plus petits. Il passe partout et à la fois offre une expérience utilisateur unique. On peut lire un livre ou regarder une vidéo. Le kindle
d’Amazon fait par exemple 6 pouces.

Ce qu’on retire de cette comparaison c’est que chaque device a ses utilisations propres. Le phablet est une combinaison des deux précédents tant en termes d’utilisations qu’en termes de prix. Si pour autant on peut aujourd’hui posséder un Smartphone et une tablette chez soi, on pourra peut-être demain n’avoir plus qu’un unique device : le phablet. Après la multiplication des utilisations propres à chaque device se dirigerait-on vers une convergence de ces utilisations en seul outil ? Réponse après Noël pour savoir quel produit aura le plus séduit les consommateurs.

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *