7 août 2014 | par Marika dans Pas de commentaire

Vous en avez certainement entendu parler du QR Code (Quick Response Code en anglais). Inventé au Japon, au début des années 90, sa fonction première fut de permettre la traçabilité du parcours de fabrication des pièces automobiles dans les usines. Par la suite, son utilisation s’est propagée aux autres secteurs d’activités, tels que le tourisme ou le marketing, et s’est développée de manière hétérogène en fonction du pays. Zoom sur la communication de la grande distribution en Asie.

Toujours un métro d’avance pour les asiatiques

En Corée du Sud, une épicerie virtuelle installée dans la station de métro de Séoul offre aux passants la possibilité de réaliser leurs courses rapidement en quelques flashs. Le principe est simple : il suffit de scanner le code barre des produits affichés, de valider la liste de courses puis de récupérer directement chez soi les courses le jour-même. La vitrine est une grande photo qui présente les produits comme dans les rayons de supermarchés, en affichant leur tarif et leurs disponibilités en plus.

A la base ce concept, imaginé par Tesco, une marque de distribution internationale, en partenariat avec l’agence Cheil Worldwide, était temporaire dans les stations de métro du pays. Face au succès rencontré, il est devenu un service permanent dans la station de Séoul. Une réelle révolution dans la grande distribution.

Comment lui est venue l’idée ? Implanté en Europe, Tesco souhaitait également s’attaquer au marché asiatique. Quelques années avant, en 2006, Carrefour et Walmart avaient tenté l’expérience en s’installant en Corée du Sud. La concurrence étant rude, l’exclusion du marché accompagnée de perte financière fut leur issue de secours. Prudent, Tesco souhaitait devenir leader sans être mis à l’écart comme ses prédécesseurs. Sa stratégie reposa tout d’abord sur l’observation de la population : forte utilisation du mobile, e-commerce bien développé et emploi du temps surchargé (environ 60h par semaine de travail). Ce constat a donné naissance à l’idée novatrice et peu coûteuse d’un nouveau canal de distribution adapté au style de vie des Coréens du Sud.

Toujours présent dans le pays, ce système est très apprécié. Il fait fureur surtout chez les travailleurs et les personnes ayant horreur de perdre du temps dans les supermarchés.

Résultats de cette campagne de communication :

  • Des centaines de milliers de téléchargement d’applications
  • Augmentation importante du trafic en ligne de 76% en seulement 3 mois
  • Explosion des ventes de 130%
  • Accroissement de leurs bénéfices
  • Succès dans le pays et buzz sur internet

Soleil, fait-le apparaître

Autre invention méconnue de l’agence Sud-Coréenne, la campagne créée pour Emart, une marque de grande distribution, pour pallier aux baisses des ventes durant la pause déjeuner.

Un QR Code est visible seulement entre 12h et 13h grâce aux rayons du soleil. L’éclairage apporté par la source de lumière affiche un QR Code, en relief, grâce aux ombres créées. Les personnes qui le flashent peuvent alors accéder aux promotions et au service de livraison sur le lieu de travail qui sont accessibles seulement sur le site internet.

Les possibilités offertes par le QR Code sont nombreuses comme nous le prouvent ces exemples relatant les innovations apportées dans le secteur de la grande distribution. Le potentiel apporté par cette technologie reste encore à exploiter. Elle peut à la fois « décoincer » des activités, relancer la compétition et l’imagination.

Et le QR Code chez nous ?

Ces nouvelles habitudes de consommation en Asie ne sont pas arrivées en France car les modes de vie sont différents, ce qui marche à l’étranger n’est pas forcément une solution miracle pour les autres pays.
On peut d’ailleurs le constater dans notre quotidien. Combien d’entre vous a déjà aperçu un QR Code ? Et combien parmi vous l’a flashé? Peu. L’usage des mobiles est utilisé par exemple pour connaître les horaires de magasin, pour réserver une place en ligne, pour obtenir des promotions géolocalisées mais il ne constitue pas encore un outil omniprésent dans les différents aspects de notre vie.

Prenons l’exemple de la ville dynamique qu’est Montpellier, ce type de code est présent, entre autres, dans le secteur du tourisme. En avez-vous remarqué?
On peut en voir dans les lignes de tram, collés sur les parois. Ils permettent, une fois scannés, d’accéder à des magasines gratuits via son portable. Pour ceux qui ne l’avez pas vu, lorsque vous rentrerez dans un tram désormais vous ferez plus attention.

Faites-nous part des endroits où vous avez pu voir des QR codes ? Et si vous savez quelle est leur utilisation ?

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *