2 octobre 2014 | par Guillaume dans Pas de commentaire

Le e-commerce ne connaît pas la crise et ce marché progresse d’années en années et a fini par dépasser les 50 milliards d’euros en 2013, soit une progression supérieure à 13% par rapport à l’année précédente. En effet, près de 600 millions de transactions ont été effectuées au cours de l’année par environ 250 millions d’acheteurs. En 2014, comme pour les années suivantes, il est important de prendre le pas et d’anticiper ces explosions de demandes pour en profiter et développer ses ventes au détriment de ses concurrents.

Quels sont les évènements annuels/ponctuels à ne pas manquer ?

De nombreux évènements peuvent être préparés bien à l’avance puisqu’ils sont cycliques dans le temps. En analysant ensuite le moment où les internautes s’intéressent au sujet et le temps nécessaire pour développer sa visibilité sur ces requêtes-là, ces sujets pourront être préparés au mieux :

  • Les soldes (été et hiver) ;
  • La Saint-Valentin ;
  • Noël ;
  • Les fêtes (des Mères, des Pères, etc.) ;
  • La sortie d’un produit (film, jeu vidéo, etc.) ;
  • Un évènement sportif (coupe du monde, jeux olympiques, tour de France, Roland Garros, etc.) ;
  • Etc. ;

Tous ces évènements ont chacun un fort potentiel de profit puisqu’ils sont associés, plus ou moins directement, à des demandes commerciales.

Quand profiter de l’évolution de ces tendances de recherche ?

Pour savoir quand en profiter, il est intéressant de se pencher plus en détails sur un outil très intéressant : Google Tendances. Cet outil made in Google permet de connaître l’évolution des tendances de recherche d’une ou plusieurs requêtes précises. On peut ainsi aisément trouver à quel moment les internautes commencent à s’intéresser au sujet. Des filtres de localisation (par pays, par département) et de date peuvent être appliqués.

En regardant l’évolution de requêtes comme « Saint valentin », on voit rapidement la saisonnalité de l’évènement : il y a des pics tous les mois de février, le 14 précisément.

En ce qui concerne la requête « Coupe du monde », on voit de très forts pics tous les 4 ans, correspondant à la coupe du monde de foot (2006, 2010 et 2014), et des plus petits pics, pour la coupe du monde de rugby (Septembre 2007 et Septembre 2011).

Regardons maintenant plus en détails l’évolution de ces pics.

Saint-Valentin

Coupe du monde

Remarque : Pour les différentes captures précédentes, nous avons choisi de s’intéresser uniquement aux internautes français.

Les comportements des internautes sont très différents pour ces requêtes. La Saint-Valentin évolue de manière relativement brutale, commençant sérieusement à partir du 20 Janvier, pour retomber le lendemain du 14 de manière encore plus brutale. Quant à la Coupe du monde, elle débute de manière plus progressive débutant début Mai pour se terminer jusqu’à la fin Juillet. Cela s’explique par la durée de l’évènement notamment et le fait que les médias en parlent beaucoup bien avant et encore plusieurs jours / semaines après la fin de l’évènement.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est donc important de prévoir ces hausses de recherche en commençant son travail de fond (rédaction de contenu, lancement de produits spécifiques, par exemple) quelques semaines voire quelques jours selon les cas avant leur début.

Comment profiter de l’intérêt des internautes ?

Le webmarketing au service du e-commerce

Afin de développer le potentiel de vente de sa propre boutique en ligne (ou e-boutique), il est vivement recommandé de profiter pleinement des leviers qu’offrent le webmarketing pour augmenter son chiffre d’affaires pendant ces périodes fortes.

Voici diverses solutions qui peuvent être utilisés pour mettre toutes les chances de son côté afin d’attirer les visiteurs chez soi plutôt que chez son concurrent au moment de ces recherches :

  • Référencement naturel ;
  • Référencement payant / Adwords ;
  • Offres promotionnelles ;
  • Mailings ;
  • Partenariats ;
  • Et bien d’autres encore !

Quelques remarques sur le webmarketing

  • Certains éléments peuvent être combinés comme l’annonce d’offres promotionnelles via une opération de mailing ou encore via Google Adwords ;
  • Au niveau des partenariats, on peut imaginer échanger des articles sur ses blogs respectifs ou des partages sociaux, très utiles pour donner confiance à des communautés pas toujours accessibles ;
  • Même si Google Adwords ne nécessite aucune longue préparation, par opposition au référencement naturel, il attire moins de clics et restent une solution éphémère ;

Quelques conseils

  • Ne pas s’y prendre trop tard. En effet, dans le cadre du référencement naturel par exemple, il faut du temps pour que le site se positionne, il est donc indispensable de s’y prendre bien à l’avance ;
  • Ne pas négliger l’expérience sur mobile. Les mobinautes sont aujourd’hui de plus en plus nombreux et c’est une catégorie de visiteurs à chouchouter pour espérer voir ses ventes progresser ! ;

Conclusion

En connaissant précisément le début de l’intérêt des internautes pour une recherche donnée grâce à l’outil Google Tendances, il est plus facile de savoir quand débuter son travail de communication autour de l’évènement concerné et de pouvoir utiliser les différents leviers webmarketing au moment opportun.

Cet article ne se veut en aucun cas exhaustif et il existe de nombreuses autres idées. Peut-être en avez vous à nous faire partager d’ailleurs ?

Sources :

  • L’e-commerce français en 2013 sur Zdnet.fr.
  • Chiffres-clés 2013 selon la FEVAD.

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *