2 mars 2015 | par Marika dans Pas de commentaire

Que diriez-vous d’utiliser Facebook lors de vos heures de travail de manière légale ? Non ce n’est ni un rêve ni une rumeur, c’est bel et bien la réalité. Bienvenue à Facebook At Work, le réseau social d’entreprise de la célèbre société !

Présentation de Facebook at Work

Avec son nouvel outil tourné vers les entreprises, Facebook devance entre autre Linkedin et devient un sérieux concurrent de Microsoft avec son réseau social d’entreprise Yammer.

Sa plateforme professionnelle est similaire à la version personnelle en termes techniques et esthétiques. Les utilisateurs professionnels retrouvent le fil d’actualités, les messages, les groupes, les événements, restriction de certains contenus, etc… L’outil d’entreprise se démarque par le statut de « suiveur », l’organisation de réunions, le partage de divers documents voire même leur édition, la création d’une chaîne vidéo. De nouvelles fonctionnalités ont été pensées afin de répondre au mieux aux besoins des entreprises et de leurs salariés.

Figure 1 – Capture écran de Techcrunch

Il sera possible de switcher entre les comptes perso et pro. Rassurez-vous, les données ne se croiseront pas entre les deux : ce qui sera publié sur un profil ne sera pas visible sur l’autre.

Pour revenir au profil professionnel, l’employeur aura la main sur la diffusion des informations du salarié c’est-à-dire qu’il décidera du type d’informations à afficher sur le compte : le prénom, l’intitulé de poste ou encore les contacts. Seules la photo de profil, la photo de couverture et la section « A propos » seront laissées au soin de l’employé.

L’application Facebook @ Work disponible sur Android et IOS d’Apple

Lancement de l’outil social d’entreprise Facebook

Pour le moment, la date du lancement officiel n’a pas été communiquée. La version beta n’est utilisée que dans quelques pays privilégiés tels que l’Angleterre chez des entreprises partenaires. On espère que dans peu de temps, les autres contrées pourront y avoir accès. Le risque, bien entendu, c’est que les salariés passent trop de temps sur le réseau au détriment des autres tâches et soient tentés de naviguer sur leur profil perso.

Après l’annonce d’un outil social inter-salariés, Facebook surprend une nouvelle fois le public en déclarant utiliser @Work depuis une dizaine d’années environ. Un secret qui fut gardé jusqu’à novembre dernier. Révélé par Financial Times, cela a suscité de nombreux questionnements et investigations auprès du géant des réseaux sociaux.

Outil professionnel gagnant/gagnant

Qu’est-ce que l’entreprise gagnerait ?

  • Un outil relationnel inter-services
  • Une meilleure gestion et communication entre les salariés et la direction
  • Gain de temps : il ne serait pas nécessaire de former les salariés à l’outil

Qu’est-ce que Facebook gagnerait ?

  • Plus d’audience dans la journée
  • Plus de parts de marché
  • Plus de renseignements récoltés

Personnellement, je mettrai l’accent sur ce dernier point. Facebook est connu pour récolter toutes les données publiées sur sa plateforme. Une récolte d’informations pour des fins commerciales, bien évidemment. Et puis si la société se lance sur le marché professionnel c’est bien pour tirer un maximum de profit. Un service gagnant/gagnant oui mais sûrement déséquilibré.

Pour le moment, aucune information concernant la rentabilité de Facebook n’a été communiquée. Une chose est sûre, c’est qu’une fois que la version officielle sera sortie, la compagnie trouvera un moyen pour monétiser son outil.
Facebook At Work est donc un nouvel outil de communication inter-salariés. La société de Mark Zuckerberg devance ainsi Linkedin et Viadeo qui vont devoir rattraper le retard. Les entreprises se laisseront-elles séduire ? Combien l’adopteront ? Quels pays en seront adeptes ? Sera-t-il l’outil social d’entreprise le plus utilisé, dans la lignée de sa version « grand public » ?

Pour ceux que ça intéressent, vous trouverez sur cette page le formulaire à remplir pour demander l’accès à la version beta.

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *