digital-revolution-etude-de-marche
29 mars 2018 | par | Pas de commentaire

Le but d’une étude de marché reste le même aujourd’hui qu’il y a une dizaine d’années : comprendre son environnement et analyser la faisabilité d’un projet. Cependant, la manière d’atteindre ces objectifs a évolué en fonction du contexte. En effet, l’avènement du digital a révolutionné cette étape incontournable inscrite dans la démarche d’une stratégie marketing. Les enquêtes sur terrain laissent la place à de nouvelles méthodes générées par l’émergence du Big Data, des réseaux sociaux, du mobile et des outils d’analyses innovants de plus en plus performants.

L’influence du Big Data

L’utilisation d’Internet génère la plupart du temps des données concernant l’utilisateur. Chaque action comme un achat en ligne, l’introduction d’un login, la communication de coordonnées via un formulaire et les messages échangés sur les réseaux sociaux augmentent considérablement la masse d’information qui alimente le Big Data. Les marques l’ont bien compris et les exploitent dans un but final : accroître leur taux de conversion.

Auparavant, les agents marketing demandaient directement les informations et préférences clients et ne récoltaient la plupart du temps, que quelques données à étudier (âge, adresse, mail,…). Aujourd’hui, les grandes enseignes analysent régulièrement les informations que leur apporte le Big Data. Les marques comme Amazon observent en temps réel le comportement de leurs clients en ligne ainsi que sur les différents supports. Ces données apportent une mine d’informations qu’il est possible d’analyser de manière efficace pour ensuite classer les clients dans différentes catégories. Grâce aux outils analytiques et au marketing automation, on peut connaître parfaitement les goûts et les habitudes de consommation des clients et leur proposer des recommandations personnalisées.

La contribution des médias sociaux

L’observation de la concurrence est une étape indispensable dans une étude de marché. Le but étant d’y trouver l’inspiration, détecter les points faibles des concurrents, mais aussi leur force. Les réseaux sociaux tels qu’Instagram ou Pinterest peuvent très vite refléter les tendances émergentes à suivre, en particulier dans le domaine de la mode et du design.

Les enseignes peuvent apprendre beaucoup de choses à travers les médias sociaux : le profil de leurs clients, ce que pense le public de leur image, la stratégie de communication des concurrents, …. En effet, les consommateurs n’hésitent pas à y livrer leurs impressions. Il ne faut pas hésiter à utiliser les hashtags qui permettent d’affiner les recherches.

La veille concurrentielle sur les réseaux sociaux permet donc de s’inspirer des tendances disponibles pour les transposer ensuite à l’image de marque de l’entreprise.

L’importance du mobile

L’ère est à la mobilité et à la géolocalisation. Les recherches sur mobile ont dépassé celles sur ordinateur et le passage au mobile first devient une obligation pour toute entreprise qui souhaite effectuer correctement sa transition digitale.

L’étude de marché sur mobile se penche plutôt sur les informations générales des utilisateurs telles que les tranches d’âge, la durée de navigation et le nombre de téléchargements d’applications selon le système d’exploitation. En utilisant Google Analytics, vous pourrez recueillir des informations en lien étroit avec votre activité.

Beaucoup d’entreprises utilisent le mobile pour réaliser des enquêtes SMS auprès de leurs clients suite à un achat effectué.

Le geofencing s’inscrit également dans une stratégie de marketing mobile et s’utilise pour étudier le comportement des mobinautes dès lors qu’ils entrent dans un espace bien déterminé. Cette technique prend la forme de notifications SMS dès que le client pénètre dans la zone géographique avec, par exemple, une question sur ses habitudes d’achat.

Des outils pour vous aider

Des outils se développent tous les jours pour contribuer à la collecte des données des prospects et des clients. Par exemple, certains chats bots peuvent recueillir des données suite à une conversation avec l’internaute.
D’autres outils comme le logiciel Nirror peuvent enregistrer les visites de votre site web en temps réel et les retranscrire avec un rendu visuel assez clair. En effet, vous pouvez voir le curseur de l’internaute se déplacer et suivre les clics. Cela vous apporte une meilleure compréhension des besoins des visiteurs de votre site en vue d’une meilleure optimisation du parcours client.

Pour conclure, il est important de rappeler que toute analyse de données à caractère personnel doit faire l’objet d’un accord de l’intéressé. Entre la mise en place prochaine du nouveau règlement RGPD et la révélation récente des fuites de données sur Facebook, l’analyse et la protection des données sont plus que jamais au cœur des débats.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *