innovation digital realite virtuelle
1 novembre 2018 | par publika dans Pas de commentaire

Le digital a pris une place prédominante dans nos vies. Objet de toutes les curiosités et vivier d’innovations, le digital a un impact énorme sur le business model des entreprises et les trajectoires qu’elles empruntent. Voici 3 innovations digitales déjà à l’oeuvre en 2018 et qui n’ont pas encore révélé tout leur potentiel.

L’Intelligence Artificielle, un marché mondial estimé à 42 Mds d’euros

L’intelligence Artificielle, ou IA est une technologie qui a pour objectif de reproduire la capacité intellectuelle des humains à travers des systèmes informatifs. Il existe plusieurs domaines d’application de l’intelligence artificielle tels que le deep learning, le machine learning, les réseaux de neurones etc.

Ces derniers permettent à l’heure actuelle de réaliser des tâches jusqu’à présent irréalisables du fait de la masse d’information et des problématiques de temps réel, et ainsi de contribuer à révéler des informations complexes.

Dans la pratique, cette technologie s’applique aussi bien dans la médecine, le traitement visuel, la recherche sémantique et iconographique. Tant de domaines applicatifs permettant aux systèmes informatiques de résoudre des problèmes complexes, de manière plus intelligente, intuitive et rapide.

Pour illustrer un des domaines de l’intelligence artificielle dans le secteur du retail, parlons de la solution FeatEx, pensée par NuuKik pour la marque Promod. Celle-ci propose aux clients une sélection personnalisée d’articles en parfaite adéquation avec le style de l’enseigne et leur goût vestimentaire à partir de visuels produits. Celle-ci retient les critères de couleurs, de texture, mais aussi de forme.

La « Blockchain » ou le registre de la confiance…

Selon le site blockchain France, la blockchain  (chaîne de blocs en français) est une nouvelle technologie pour le stockage et la transmission des l’information, qui fonctionne sans organe central de contrôle. C’est une base de données à la fois sécurisée et transparente, qui laisse voir aux utilisateurs tout l’historique des échanges : cette visibilité leur permet de vérifier la validité des informations.

La blockchain a avant tout été utilisée pour la monnaie numérique bitcoin avant d’être appliquée à d’autres domaines. Sur le schéma ci-dessous, vous pouvez apprécier le fonctionnement théorique d’une blockchain :

fonctionnement-blockchain

 

La blockchain permet non seulement le transfert d’actifs comme la monnaie ou les actions d’une société, mais elle est utile pour assurer la traçabilité des opérations (quelles qu’elles soient). En outre, on peut envisager la blockchain pour exécuter les termes d’un contrat sans l’intervention humaine une fois la première action lancée. La blockchain intéresse donc les banques, les assurances mais aussi des secteurs aussi variés que la santé ou l’aéronautique.

Cette technologie signe la naissance d’une nouvelle économie digitale (la token économie) et plus généralement d’un web décentralisé.

Focus sur Ethereum : cette start-up utilise la blockchain pour exécuter des smart contacts (contrats intelligents), c’est-à-dire des contrats qui peuvent appliquer les termes et les clauses signées par les parties sans leur intervention. Point d’indisponibilité, point de censure, point de fraude possible. Aucun tiers ne peut compromettre l’exécution du contrat tel qu’il a été prédéfini. Par exemple dans le cadre d’un testament : le transfert des fonds est sécurisé, transparent, immédiat et 100% identique à ce qui aura été décidé.

La Réalité Virtuelle, plongez dans le 100% immersif !

Nous ne pouvions pas parler d’innovations digitales sans parler de Réalité Virtuelle. Cette technologie a pour objectif d’immerger une personne dans un univers recréé numériquement à l’aide de logiciels. L’utilisateur peut ainsi interagir avec les différents éléments présents dans ce monde fictif.

Les possibilités sont donc infinies et les marques sont bien conscientes des opportunités offertes par cette technologie en la considérant comme un véritable outil marketing. Autrefois réservé aux secteurs comme la science, l’automobile ou la défense, la réalité virtuelle devient de plus en plus accessible, à la fois pour les entreprises, mais aussi pour les consommateurs.

A titre d’exemple, la célèbre chaîne américaine Macy’s vient d’annoncer la mise en place de dispositifs de réalité virtuelle dans 70 boutiques. Le but ? Accompagner les clients dans leur choix en matière d’aménagement intérieur et les aider à se projeter plus facilement.

Pour aller encore plus loin, la start-up bordelaise Immersion a réussi à retranscrire la sensation du toucher à l’aide de 256 émetteurs d’ultrasons.

Ci-dessous un exemple avec une boule représentant le monde. Il s’agit dans ce cas de réalité augmentée qui consiste à intégrer dans un environnement réel des éléments virtuels tels que des objets en 3D.

——-

Article coécrit par :

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *