24 mai 2016 | par Chloë Cipra dans Webmarketing 2 commentaires

La vidéo institutionnelle, ou vidéo d’entreprise, on vous en a rebattu les oreilles, mais vous vous demandez toujours à quoi ça sert ? On vous explique le pourquoi du comment, et cette semaine on commence par le pourquoi !

La vidéo institutionnelle, le pourquoi du comment

La vidéo institutionnelle, le pourquoi

Vidéo institutionnelle / Le pourquoi

La vidéo institutionnelle est destinée à présenter votre entreprise de façon visuelle, en quelques minutes, à votre audience. On dit qu’une image vaut mille mots, il est donc acquis qu’une vidéo en vaudra bien plus (tout dépendra du nombre d’images par seconde).

La vidéo corporate doit donc permettre d’exprimer la vision de l’entreprise, ses valeurs et l’image qu’elle veut véhiculer auprès de sa cible, et ce de façon plus ludique qu’un pavé de 500 mots écrit noir sur blanc en Comic sans ms taille 12 (pardon).

Sans aller jusqu’à dire que la vidéo institutionnelle est un indispensable de votre stratégie digitale, il est certain qu’elle fournit une valeur ajoutée à votre campagne et vous permettra de vous différencier de vos concurrents, et ainsi de cultiver votre branding. Dans un monde où l’utilisateur moyen a une capacité d’attention de plus en plus limitée, il est crucial de capter l’intérêt de son audience en quelques secondes, et de le maintenir autant que possible.

second degré outil de communication

Pour cela, rien de mieux qu’un contenu dynamique et ludique, déroulant devant nos yeux attentifs un message clair et précis (et si possible avec une petite touche d’humour). En effet, 52% des internautes français déclarent partager un contenu parce qu’il est drôle, le second degré est donc un outil de choix lorsqu’il s’agit de communication.

Dans cet esprit, voici deux vidéos que nous affectionnons particulièrement :

Dollar Shaving Club, l’humour ringard au max

Ikea Bookbook, le pied de nez à Apple

Si tous les environnements professionnels ne se prêtent pas aussi facilement à un ton décalé, il est toujours bon de garder en tête que trop de sérieux tue le sérieux peut vite mener l’utilisateur à cliquer sur la petite croix rouge. Ayez toujours un regard léger et un discours accessible pour le profane !

Ça vous a plu, vous en demandez encore ? On revient la semaine prochaine pour le comment (du pourquoi), restez branchés ! Entre temps, on est tout ouïe si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous envoyer un email ou un petit tweet !

Partager :

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *