emailing-transactionnel
9 mars 2018 | par Laura Servent dans Pas de commentaire

E-mail de bienvenue, de notification, de confirmation ou de suivi de commande… Nous avons tous reçus un jour ou un autre dans notre boîte de réception un e-mail suite à un achat ou une inscription sur un site internet. Tous les acteurs du E-commerce mettent en place des emailing transactionnels, mais ces derniers restent encore trop sous-estimés.

Une étude menée par Mailjet démontre que 8 Français sur 10 seraient prêt à abandonner une marque suite à une mauvaise expérience avec un e-mail transactionnel.

Cet outil marketing doit donc être considéré comme un véritable levier dans l’amélioration de la relation client, mais également en tant que canal supplémentaire de conversion.

Pourquoi miser sur les e-mails transactionnels ?

Derrière ces e-mails, se cache un véritable pouvoir de stimulateur de vente qu’il est important d’exploiter. Voici quelques bonnes raisons de ne pas négliger les e-mails transactionnels :

• Leur taux de lecture est nettement supérieur à celui des e-mails marketing parce que les -emails transactionnels sont en général jugés légitimes, attendus voire souhaités par leurs destinataires. Selon une étude Experian, le taux d’ouverture de ces e-mails est 8 fois supérieurs à celui des e-mails marketing. Une bonne raison pour ne pas délaisser leur aspect graphique et textuel !

• Ils connaissent moins de problèmes de délivrabilité que les e-mails qui s’inscrivent dans le cadre d’une newsletter car :

– ils contiennent peu de fautes.
– ce sont rarement des spams.
– leur adresse IP est dédiée.

• La personnalisation de plus en plus poussée des e-mailing transactionnels fait de cet outil un véritable potentiel de fidélisation. Ainsi, un contenu attractif et personnalisé sera davantage apprécié par le client et renforcera son lien avec la marque de l’entreprise.

• Leur réglementation est différente des e-mails de marketing de masse. En effet, une grande partie des e-mails transactionnels sont sous-entendus autorisés par l’utilisateur et il n’est pas obligatoire d’y intégrer un lien de désinscription.

L’impact sur le panier moyen d’achat

Les webmarchands aujourd’hui misent plutôt sur les e-mails marketing pour booster leurs ventes. Beaucoup utilisent ceux-ci à tort, en insistant et encombrant les boîtes de réception des prospects que ceux-ci ne lisent même pas… ou presque. Les e-mails transactionnels, en revanche, sont le plus souvent utilisés pour des fins contractuelles et administratives. Ces e-mails se restreignent alors souvent à du contenu peu attractif et engageant. Pourtant, avec une bonne stratégie d’optimisation, ils peuvent devenir de véritables générateurs de chiffres d’affaires.

• L’efficacité prouvée du cross-selling et up-selling

Les techniques de cross-selling et up-selling permettent d’augmenter la rentabilité et le chiffre d’affaires lorsqu’elles sont mises en place de manière efficace. En effet, en proposant au client un produit plus coûteux, un accessoire supplémentaire, ou des recommandations pertinentes liés à son achat, vous augmenterez ainsi son panier moyen et maximiserez les ventes. D’après une étude d’EmailMonks, les e-mails de confirmation de commande qui intègrent une vente additionnelle ou complémentaire enregistrent un taux de transformation de 54% supérieur.

Vous pouvez utiliser le marketing automation pour mettre en place des ventes croisées ou additionnelles via des scénarios automatisés. Ainsi, vous pourrez délivrer le bon message au bon moment. En utilisant les données liées à la navigation de l’internaute, vous pouvez également mettre en place des actions de remarketing via les e-mailing transactionnels.

• Des liens et des éléments incitatifs à l’achat

Afin de pousser l’internaute vers de nouveaux achats vous pouvez simplement miser sur un contenu statique séduisant, des images appelant à l’action via un CTA, ou une offre promotionnelle adaptée. Toujours d’après l’étude d’EmailMonks, un e-mail de remerciement accompagné d’une promotion sera 13 fois plus générateur de revenu qu’un autre e-mail promotionnel.

• La relance suite à l’abandon de panier

L’e-mail transactionnel peut également s’utiliser pour réactiver un abandon de panier et donc inciter le prospect à finaliser son achat. Ce type d’e-mail doit être envoyé au plus tôt, généralement 24h après la visite de l’internaute sur le site. Selon le fournisseur de solutions remarketing SaleCycle, la mise en place d’une campagne de réactivation par e-mail pourrait engendrer 4.5 à 6% de ventes additionnelles.

 

N’hésitez pas à intégrer l’e-mailing transactionnel dans votre stratégie marketing. En l’exploitant de manière efficace, cet outil offre de nombreux avantages ainsi que des possibilités de générer des ventes additionnelles sans trop d’investissements.

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *