22 janvier 2009 | par publika dans Communication Un commentaire


Vous n’avez pas pu y échapper, tout le monde sait que Barack Obama a cassé la baraque et est désormais le nouveau président des Etats-Unis d’Amérique !

Il me semble fort intéressant de revenir sur cette campagne et surtout sur le rôle qu’a joué la communication internet dans cette investiture.

En effet, nous venons tous d’assister à la première campagne du 21ème siècle alliant le média internet et la politique de communication de terrain. Cette campagne de communication présidentielle renverse les habitudes et marque une transition certaine entre la politique d’hier et la politique de demain. Il va sans dire que la stratégie de communication de cette campagne renverse la logique de la politique actuelle traditionnelle en utilisant de nouveaux moyens et outils de communication rendus possible grâce à l’interactivité offerte par le web. Parce qu’il ne faut pas attendre que les électeurs viennent à la campagne mais aller vers eux, la campagne de communication utilise tous les réseaux sociaux et notamment, le plus connu d’entre eux, Facebook.

Les politiciens ont donc bien compris la puissance d’internet aujourd’hui dans la mobilisation des électeurs.

Une campagne de communication efficace présente donc une synergie entre la communication « online » et la communication « offline en ce sens où il est nécessaire d’établir un lien entre la direction de campagne et les électeurs (que beaucoup jusqu’à maintenant avaient tendance à négliger). Ceci afin de recruter et responsabiliser un maximum de militants en vue de leur déléguer une partie de la gestion de la campagne de communication.

Jusqu’à présent, 70% du budget de communication était alloué à la télévision. Ici, l’interactivité d’internet a prévalu : les électeurs n’étaient plus spectateurs mais devenaient acteurs de la campagne et étaient donc motivés et investis. A noter que le site a également était très bien conçut puisqu’il permettait, entre autres, de cibler les internautes pour ainsi avoir une vision coordonnée des évènements se déroulant sur le terrain. Après chaque inscription, l’internaute avait une liste de tâches à accomplir et pouvait bien sûr choisir selon ses préférences (téléphone ou internet pour le mode de communication, les créneaux horaires…) mais aussi avait accès au bureau le plus proche de son emplacement géographique. Telle une arme de destruction massive, cette campagne de communication a été de loin révolutionnaire.. Les internautes pouvaient regarder en direct (streaming) l’investiture présidentielle sur Facebook. Plus qu’une campagne présidentielle, un nouveau mode de communication évènementielle est né !

Quelques chiffres hallucinants :

  • 1 000 000 de statuts mis à jour sur la page “Facebook Connectée” de l’application CNN Live
  • 4 000 mises à jour de statuts par minute pendant la diffusion
  • 8 500 mises à jour de statuts au moment où Barack Obama a commencé son discours présidentiel
  • 4 millions de fans pour la page de Barack Obama, et plus de 500 000 messages écrits sur les murs

Voici ci-dessous une vidéo résumant cette campagne de communication présidentielle ainsi que les différentes actions de recrutements menées par Barack Obama.

Partager :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *