6 février 2009 | par publika dans Référencement Pas de commentaire

Vous connaissez tous surement le marketing-mix et la règle des 4P pour les politiques produits, prix, promotion… ?
Ce fameux concept marketing sur lequel repose la quasi-totalité de toutes les stratégies de business développement (Plan Marketing) d’aujourd’hui.
L’analogie avec le référencement donne une image plutôt fidèle
!

En effet, ce concept permet d’expliquer et de mieux comprendre l’importance du référencement sur internet.
Si un magasin (boutique internet) est au mauvais endroit, il aura beau avoir les meilleurs produits, les meilleurs prix, la meilleur publicité et tout le tralala, il ne fera en règle générale pas de bonnes affaires. (sauf exception pour les marques de renom)

Le marché qui nous intéresse ici concerne internet.
Internet pourrait être comparé à un vaste réseau de routes, de rues, de centre-villes et de carrefours où centres commerciaux et autres magasins (sites internet et boutiques en ligne) s’implantent.

Dans le monde « réel », la vitrine d’une boutique où nous passons devant, si tant est qu’elle soit attrayante, à toute les chances de nous inciter à rentrer dedans. Ce qui est vrai ici est également vrai sur internet.

Le client a un besoin :

  • Il se rend donc « en ville » (il ouvre son navigateur : firefox par exemple)
  • Il se demande par quelle rue il doit commencer à chercher pour trouver la boutique offrant le produit dont-il a besoin (il utilise Google)
  • Il entame les recherches (recherche par mots et expressions clefs sur le moteur de recherche)
  • Il parcourt la première rue (résultats de recherche de la première requête)
  • Il entre dans une ou deux boutiques susceptibles d’avoir le produit en question (il clique sur un ou deux résultats et jette un coup d’œil sur les sites internet)
  • Si il n’a pas trouvé son bonheur, ou si la boutique ne lui inspire pas confiance, si les prix sont trop hauts ou si tout simplement, il veut comparer avec d’autres magasins, il va passer dans la rue suivante (Il effectue une nouvelle recherche sur Google avec d’autres mots-clés)
  • Il s’engage dans la nouvelle rue (les nouveaux résultats)…

Sur internet, et plus particulièrement sur Google, les « rues commerçantes » (à fort trafic) correspondent aux 2 premières pages de résultats. (90% des recherches)
Il faut donc que la boutique soit en début de rue pour voir passer le plus grand nombre de clients possible.

Le magasin est bien situé, le client est passé devant mais n’est pas rentré. Pourquoi ?

  • Il n’a pas vu le magasin (le titre du site internet ne lui a pas « tapé à l’œil »)
  • ll a vu le magasin, mais il n’a pas pensé qu’il y trouverait le produit qu’il cherchait (le titre et la description du site internet ne sont pas adaptés et n’ont pas su le convaincre de rentrer)
  • Il a vu le magasin, il pense que le produit y serait peut-être mais la devanture ne lui a pas inspiré confiance (un titre et une description trop « rentre dedans »)
  • Il est rentré dans le magasin mais il est ressorti sans acheter car il n’a pas trouvé le produit ou n’a pas souhaité le prendre (Le titre et la description du site lui ont laisse penser à tord qu’il trouverait ce qu’il cherchait)

Dans l’économie virtuelle, comme l’économie traditionnelle (réelle), les rues fréquentées sont garantes d’une bonne visibilité.

Source : Le référencement : le « Place » virtuel des 4P du Marketing-Mix

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *