6 décembre 2012 | par Marc Akoley dans Un commentaire

2011 a été l’année des applications mobiles. En novembre de cette année, l’App Store du constructeur Apple passait le cap des 450 000 applications téléchargées rien que pour l’Iphone. Cette tendance qui consiste à proposer une version adaptée à la mobilité d’un service va continuer sa progression selon des analystes pour atteindre les 21 milliards d’applications toutes plateformes confondues, d’ici 2013.

Application mobile: Un large choix de services

Tout comme le web regorge d’une multitude de sites internet proposant tous types de services, les applications mobiles permettent de profiter des nouvelles technologies, intégrées à nos smartphones pour proposer des services originaux. NFC pour les communications sans contact, réalité augmenté, GPS, accéléromètre et autres baromètres permettent de développer des usages innovants pour nos téléphones. Par exemple, en se servant du GPS et des cartes Google Maps (aujourd’hui OpenStreetMap), Foursquare a su développer un service de localisation qui permet aux professionnels de proposer des récompenses aux utilisateurs en fonction de la fréquence de check-in dans leur établissement.

Pourtant le développement d’applications mobile n’est pas qu’une affaire de start-up. Pour de nombreuses entreprises, c’est surtout un levier de communication supplémentaire à forte valeur ajoutée qui leur permet de cibler plus précisément leur clientèle.

Application mobile : Un outil au cœur d’une stratégie de communication

En tant qu’outil de communication, une application mobile permet de fédérer autour de sa marque tout un univers. Vous avez sûrement entendu parler de SoLoMo. Derrière ce terme barbare se cache trois termes, dont le mobile est le cœur. Ensemble, ils forment un moyen efficace de communiquer.

Application mobile : Le modèle économique

La plupart des applications mobiles sont gratuites pour les utilisateurs et servent de vitrines pour les entreprises qui les mettent à disposition.

Sur le Google Play (plate-forme de distribution d’application mobile Android) 90 % des applications sont gratuites. Celles-ci sont souvent des applications utilitaires ou informatives. Le spécialiste du meuble Ikea, par exemple, met à disposition de ses clients une version interactive de son catalogue. Cette application permet de préparer sa liste de courses avant même d’arriver dans l’enseigne. Le gain de temps est, ici, évident.

Le modèle du gratuit n’est pas la seule alternative. Le circuit de distribution des applications mobiles est bien rodé. Que ce soit sur IOS ou sur Android, il est possible de proposer son application à la vente pour des tarifs allant de 0,49 € à 15€, ce qui permet de rentabiliser immédiatement le développement d’une application. Il est aussi possible de financer le coût de l’application par de la publicité intégrée à celle-ci ou via des options payantes.

Application mobile : Les questions à se poser avant de se lancer

Certes le fait de développer une application mobile par une agence pour son entreprise est important pour cibler sa clientèle et promouvoir sa marque, mais il y a un certain nombre de questions qu’il faut se poser avant de se lancer dans l’aventure.

A savoir :

  • Quelle est la cible et ses attentes ?
  • Quelles plateformes viser en priorité (Android, IOS, RIM ou Windows Phone) ?
  • Quelle sera la plus-value pour votre entreprise ?
  • Comment orienter la communication autour de l’application ?

Pour répondre à ses questions, contactez-nous ! Nous saurons vous guider dans vos choix et faciliter l’intégration de votre application dans votre processus de communication.

Articles sur la même thématique

Partager :

Un commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *