30 août 2019 | par Raphael dans , Pas de commentaire

Vous peinez à attirer du trafic sur votre blog ? Les mois s’enchaînent et vous n’avez eu aucun commentaire (ou très peu) ? Pas de panique, positionner ses articles sur Google et les moteurs de recherche prend du temps.

Au-delà de l’orthographe (cf. Antidote !!!!), voici 5 tips pour améliorer drastiquement la qualité de vos contenus et gagner en visibilité

 

Tip 1 : Identifier les requêtes utilisateur

 

Si vous voulez améliorer votre blog, commencez par dresser une liste des principales questions que pourrait vous poser un client, que ce soit sur la marque et son histoire, vos produits ou vos services. Une sorte de FAQ et autant d’idées d’articles pour vos prochaines publications

adwords photographe

Outil : pour vous aider, utilisez le “keyword planner” de Google Ads ou demandez à une agence SEO d’élaborer une liste complète de mots-clés et sujets à traiter.

 

Tip 2 : Remplir les métas de vos articles

 

Pour améliorer votre positionnement web, commencez par renseigner les métas de votre post de blog (keyword, méta titre, méta description, URL). 

Outil : Si vous avez un WordPress, téléchargez le plug-in Yoast : il vous aidera à remplir ces métas en toute simplicité et vous donnera en outre quelques conseils SEO.

analyse de lisibilité yoast

Tip 3 : Intégrer des visuels à vos articles

 

Un bloc de texte est dur à digérer. Les images et les vidéos permettent non seulement d’aérer un texte, mais ils servent aussi à retenir un peu plus l’attention de l’internaute, ce qui améliore le time on site et donc votre positionnement. Ces visuels, qu’il s’agisse d’une infographie ou d’un schéma, doivent compléter ou illustrer le propos de l’article. 

Outils : canva.com  pour les infographies et Animoto pour les vidéos

Tip 4 : Ajouter des mots-clés dans votre texte

 

Une fois que vous avez rédigé un article, vérifiez que votre mot-clé est présent dans le titre, un ou plusieurs sous-titres, l’URL et les métas. Votre mot-clé correspond à la recherche utilisateur qui servira à trouver votre article.

redaction web recherche google

Par exemple : améliorer son blog, symptômes grippe, juventus vs atleitco madrid, fête des mères, redaction web seo…

redaction web recherches associees

Tip 5 : Placer des liens dans vos articles

 

Les liens permettent de créer un réseau autour de votre article, ce qui améliore son indexation. Relier votre article à un autre article du blog, mais aussi à une source externe de qualité. On parle alors de maillage. 

 

Tip 6 : Partager vos articles sur les réseaux sociaux

 

C’est la partie “off page” du SEO, qui consiste à promouvoir votre article et recueillir les critiques de votre audience, que ce soit sur Facebook, Twitter ou n’importe quel réseau social. Vous améliorerez la visibilité de vos contenus et obtiendrez des retours utiles pour améliorer vos publications.

utilisation du Hashtag réseaux sociaux

 

Tip 7 : Analyser les performances du blog

 

Même si vous générez peu de visites, vous pouvez analyser via Google Analytics les performances de vos contenus. Vous pouvez ainsi vous inspirer de ce qui fonctionne et retravailler les articles qui n’ont pas les résultats escomptés. Ces derniers sont en général des articles incomplets, hors-scope ou beaucoup trop courts.

google analytics

 

Tip 8 : Faire dans la longueur…

 

Certains vous diront que qualité et longueur du texte ne sont pas nécessairement liées. Certes. D’autres vous diront que l’internaute n’a pas que ça à faire de lire vos 3000 mots de bla-bla. Certes. Mais nous vous recommandons de faire des articles de plus de 500 mots, plutôt que des articles courts (moins de 500 mots). 

Pour améliorer la visibilité de ces articles longs, n’hésitez pas à faire des petits paragraphes et autant de sous-parties (sans oublier les visuels pour aérer). Un menu pourra être proposé en début d’articles. Inspirez-vous des articles Wikipédia, si souvent bien positionnés sur Google. 

le content marketing en 8 étapes

Un article long est plus à même de cerner un sujet et de traiter les questions connexes à la requête utilisateur. L’internaute choisira ensuite s’il lire tout ou partie de votre contenu : en attendant, essayez de tout lui servir sur un plateau d’argent. 

Si cet article vous a été d’une quelconque utilité, laissez un petit commentaire. Si vous avez besoin de notre expertise, n’hésitez pas nous contacter

 

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *