reseaux sociaux referencement
13 juin 2019 | par publika dans , Pas de commentaire

Parmi les différentes stratégies webmarketing utilisées par les marques et entreprises pour positionner leur site sur Google, le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA) et l’optimisation des médias sociaux (SMO) sont les plus populaires.

Le référencement naturel et payant consistent avant tout à répondre aux besoins des internautes, tandis que le SMO aide à cibler des profils consommateur via les réseaux sociaux. Le social media marketing constitue l’une des manières le plus efficaces d’entrer en contact avec votre audience cible et de créer des interactions de qualité.

Aujourd’hui, une concurrence forte oblige les marques à passer par le SEO/ SMO afin de se positionner. Quelles sont donc les stratégies SMO à ne pas rater pour un référencement de qualité ? Comment l’intégrer dans l’ensemble de votre stratégie webmarketing ?

Le SMO : une définition du référencement social

Acronyme de Social Media Optimization, le SMO désigne l’ensemble des techniques destinées à développer la visibilité, l’image et l’offre d’un site web ou d’une marque sur les réseaux sociaux.

En tant que discipline du webmarketing, le SMO comprend des éléments propres au référencement (optimisation du référencement des vidéos sur YouTube par exemple), au marketing viral (l’utilisation des boutons « j’aime »), à la création de contenus (pages Facebook) et à la gestion de l’e-réputation.

Les avantages d’une stratégie SMO

Côté stratégie webmarketing, l’utilisation du SMO n’est pas seulement complémentaire du SEO mais nécessaire pour se démarquer. Le contenu partagé sur les réseaux sociaux est plus favorable à la viralisation.Le SMO vous permettra d’augmenter la popularité de votre site internet et de votre marque.

Les avantages d’une bonne stratégie SMO, en quelques mots :

● L’obtention de backlinks : grâce à la publication de contenus sur les réseaux sociaux qui attirent de nouveaux visiteurs.

● L’augmentation du trafic : les réseaux sociaux représentent 5% de l’acquisition de trafic.

● L’amélioration du SEO : l’optimisation des réseaux sociaux vous permet d’améliorer le classement dans les SERPs des moteurs de recherche.

● La valorisation des contenus : diffuser vos contenus sur les réseaux sociaux vous permet d’élargir votre audience.

● L’acquisition des prospects : vous pourrez élargir la zone de chalandise et toucher un nombre plus grand de clients.

● L’e-réputation : grâce aux réseaux sociaux vous aurez une présence active sur le web et vous pourrez gérer la réputation de votre entreprise de manière plus simple.

● La création d’une communauté active : les réseaux sociaux permettent de se créer une communauté autour d’un centre d’intérêt commun (votre activité, votre produit, votre service, votre histoire…).

Les basiques du SMO

Mettre en place une stratégie SMO vous permet d’accroître la visibilité de votre site (corporate, e-commerce, vitrine…) tout en développant votre notoriété. Les démarches pour une bonne stratégie SMO comprennent les actions sur votre site web (création d’icônes de partage ou des liens vers vos réseaux sociaux) et les actions qui se déroulent directement sur les réseaux sociaux (tels que les contenus et les interactions).

1. Fixer des objectifs

La première étape pour créer des campagnes effectives est de fixer des objectifs pour mettre en place une stratégie puissante. Les objectifs doivent être spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis. Indispensables pour évaluer le progrès de votre stratégie, des objectifs bien définis vous aident à créer un contenu pertinent.

Objectif → Stratégie → Campagne

2. Effectuez une veille de votre concurrence

N’oubliez pas d’effectuer une veille concurrentielle au début de votre planification. Examiner quelle la stratégie de vos concurrents ou leurs contenus les plus efficaces vous aidera énormément..

3. Identifiez vos contenus les plus engageants

Déterminez ce qui marche pour vos pages et profils en activité. Pour ce faire, identifiez sont les posts qui obtiennent le plus d’engagement ou qui présentent le taux d’engagement le plus élevé.

4. Choisissez des bons hashtags

Recherchez des hashtags puissants. Un bon hashtag augmentera votre portée de façon exponentielle. Identifiez donc les hashtags les plus performants sur chaque plateforme (toujours en cohérence avec votre marque). Puis créez une liste avec ces hashtags et essayez de les utiliser dans tout ou partie de vos posts.

5. Déterminez le meilleur moment pour publier

Plusieurs études ont montré que les weekends génèrent moins de partages… Les débuts de semaine (de lundi à mercredi) concentrent au contraire le plus de partages; le jeudi et le vendredi, on voit une lente diminution du nombre de partage. Cependant, chaque plateforme a ses particularités.

Selon le support choisi, il est conseillé de publier vos contenus à des horaires adaptées :

● Pour publier sur Facebook, le meilleur moment serait la fin de semaine entre 13h00 et 16h00.

● Sur Twitter, les horaires varient entre B2B et B2C. En B2B, les meilleurs jours pour publier seraient en semaine (horaires de travail), tandis qu’en B2C le meilleur moment serait le wee-end.

● Pour poster sur Instagram, les meilleurs jours seraient le lundi et le jeudi hors journée de travail, notamment de 8h00 à 9h00 et à 17h00. À partir de 21h00, la publication de vidéos serait particulièrement bien accueillie.

● Finalement, Linkedin présente un meilleur taux d’engagement du mardi au jeudi de 17h à 18h.

 

Publika : agence de communication digitale à Montpellier

Articles sur la même thématique

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *